Eglises d'Asie

Deux évêques chinois ordonnés pour la première fois depuis la signature de l’accord sino-vatican

Publié le 29/08/2019




Deux nouvelles ordinations épiscopales, les premières depuis le 22 septembre 2018, jour de la signature de l’accord entre Pékin et le Saint-Siège, ont eu lieu les 26 et 28 août. Mgr Antoine Yao Shun, nommé évêque du diocèse de Jining, en Mongolie-Intérieure, a été ordonné dans la cathédrale Notre-Dame du Rosaire de Jining le 26 août. Mgr Stephen Xu Hongwei, nommé évêque coadjuteur du diocèse de Hanzhong, dans la province de Shannxi dans le nord de la Chine, a été ordonné le 28 août dans la cathédrale Saint-Michel de Hanzhong. Le Bureau de Presse du Saint-Siège a confirmé que ces deux ordinations ont eu lieu dans le cadre de l’accord provisoire sino-vatican, bien que le pape avait déjà nommé Mgr Yao et Mgr Xu avant la signature de l’accord.

La première ordination d’un évêque chinois depuis l’accord signé en 2018 entre Pékin et le Saint-Siège a eu lieu le 26 août dans le diocèse de Jining, en Mongolie-Intérieure. Le père Antoine Yao Shun, âgé de 54 ans, prêtre du diocèse de Jining, a été ordonné dans la cathédrale Notre-Dame du Rosaire de Jining. La cérémonie était présidée par Mgr Paul Meng Qinglu, évêque de Hohhot, vice-président de l’Association patriotique des catholiques chinois (CCPA), et concélébrée par Mgr Matthias Du Jiang, évêque de Bameng, par Mgr Paul Meng Ningyou, évêque de Taiyuan dans la province de Shanxi, et par Mgr Joseph Li Jing, évêque de Ningxia dans la région autonome Hui du Ningxia. Une lettre de la conférence épiscopale chinoise (BCCCC) a été lue durant la cérémonie, déclarant que Mgr Yao a été élu « selon la tradition de la nomination des évêques de la Sainte Église et les règles de la BCCCC ». « Après vérification et une élection valide, nous donnons aujourd’hui notre accord. Ce candidat a été approuvé par le pape », a poursuivi la lettre.

Plus de 120 prêtres ont concélébré la célébration d’ordination, en présence de 50 religieuses et de plus de mille fidèles laïcs. Joseph, un prêtre diocésain de la région, remarque que « Dieu utilise les évêques comme un signe visible pour nous guider et conduire l’Église. Je pense que Mgr Yao a des projets pour développer le diocèse ». Mgr Yao est un ancien vicaire général du diocèse de Jining, qui compte près de 70 000 fidèles, 31 prêtres et 12 religieuses. Bien que ce soit la première ordination épiscopale en Chine depuis l’accord signé le 22 septembre 2018 entre Pékin et le Vatican, Mgr Yao avait déjà été approuvé par le Saint-Siège avant la signature de l’accord. Mgr Yao a été ordonné prêtre en 1991. Il a étudié la liturgie à l’université Saint-John de New-York et il est retourné à Jining en 2010.

La lettre de nomination mentionne l’accord du pape pour la première fois

Le 28 août, deux jours après l’ordination de Mgr Yao, a eu lieu l’ordination d’un autre évêque chinois ratifiée par Pékin après recommandation du Saint-Siège. Le père Stephen Xu Hongwei, 44 ans, a été nommé évêque coadjuteur de Hanzhong, dans la province de Shannxi dans le nord de la Chine. Mgr Xu avait été approuvé par le Vatican dès le 11 avril, mais comme Mgr Yao avant lui, il a dû attendre plusieurs mois avant la confirmation du gouvernement chinois. Mgr Joseph Ma Yinglin, évêque de Kunming et président de la BCCCC, présidait l’ordination du 28 août, concélébrée par Mgr Aloysius Yu Runshen, évêque de Hanzhong, par Mgr Jean-Baptiste Yang Xiaoting, évêque de Yan’an (Yulin), par Mgr Antoine Dang Mingyan, évêque de Xi’an, par Mgr Martin Wu Qinjing, évêque de Zhouzhi, par Mgr Joseph Han Yingjin, évêque de Sanyuan, par Mgr Jean-Baptiste Wang Xiaoxun, évêque coadjuteur d’Ankang, et enfin par Mgr Tong Changping, évêque de Weinan. Près de cinq cents personnes étaient présentes durant la célébration, dans la cathédrale Saint-Michel de Hanzhong. Un prêtre local, qui préfère rester anonyme, confie que la sécurité assurée pendant la célébration était plus importante que pour l’ordination de Mgr Yao. « Tous les participants ont dû s’enregistrer, et quelques-uns ont été interdits d’amener un appareil photo ou une caméra », explique le prêtre. Un paroissien ajoute qu’un prêtre diocésain qui n’est pas encore reconnu par le gouvernement n’a pas pu participer à la cérémonie, et qu’un autre était « en voyage ». Mgr Xu a reçu une lettre officielle de la BCCCC, déclarant qu’« après vérification et une élection valide, nous donnons aujourd’hui notre accord. Ce candidat a été approuvé par le pape ». La mention « ce candidat a été approuvé par le pape » est une nouvelle addition, tandis qu’une autre phrase a été omise par rapport à l’ancienne version. Une autre ordination épiscopale doit en principe avoir lieu dans les trois mois suivant l’accord officiel de la BCCCC, et « une fois ordonné, l’évêque devient successeur des apôtres et membre de la conférence des évêques ». Mgr Xu est né en 1975 à Shaanxi. Il a étudié au séminaire de Xi’an en 1996, et a été ordonné prêtre à Hanzhong en 2002. Il a été diplômé d’un master en théologie pastorale à Rome en 2008, et il a servi dans le diocèse de Vancouver, au Canada, jusqu’en 2010. Le diocèse de Hanzhong compte 27 prêtres, huit religieuses et un séminariste, et presque 20 000 paroissiens pour 21 églises.

Hier, mercredi 28 août, Matteo Bruni, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, a répondu aux questions des journalistes en déclarant : « Je peux confirmer que son S. E. Mgr Antonio Yao Shun, qui a été consacré évêque de Jining/Wulanchabu, en Mongolie-Intérieure [Chine], a reçu le mandat papal, et ainsi que l’a également déclaré l’évêque ordinant durant la cérémonie, le 26 août 2019. L’ordination épiscopale de S. E. Mgr Antonio Yao est la première à avoir lieu dans le cadre de l’accord provisoire entre le Saint-Siège et la République populaire de Chine, signé à Pékin le 22 septembre 2018. » Matteo Bruni a également confirmé la même chose concernant Mgr Xu : « Je peux également confirmer que son S. E. Mgr Stefano Xu Hongwei, qui a été consacré, le 28 août 2019, évêque coadjuteur de Hanzhong [Shaanxi], en Chine, a reçu le mandat papal, et son ordination a également eu lieu dans le cadre de l’accord provisoire. »

(Avec Ucanews et Asianews)


CRÉDITS

DR