Eglises d'Asie

Environnement : la Caritas de Faisalabad intervient face aux inondations dans la province du Pendjab

Publié le 03/09/2020




Selon les chiffres publiés le 31 août par NDMA, l’autorité pakistanaise de gestion des catastrophes, les fortes pluies de mousson et les inondations brutales ont entraîné au moins 176 victimes et plusieurs centaines de blessés à travers le pays, entre le 15 juin et le 1er août. À Karachi, 88 camps de secours ont été installés afin de venir en aide aux populations évacuées. Les équipes et volontaires de l’antenne de Faisalabad de Caritas Pakistan sont intervenues afin d’avertir la population et distribuer du matériel d’urgence, notamment aux abords de la rivière du Chenab.

Des volontaires de Caritas viennent en aide aux victimes des inondations, dans la province pakistanaise du Pendjab.

Saifullah, un volontaire de l’antenne de Faisalabad de Caritas Pakistan, a averti la population locale des dangers du camping aux abords de la rivière du Chenab, inondée, dans la province pakistanaise du Pendjab. À l’aide d’un micro et d’un équipement sonore, il a souligné que « les gens qui vivent près de la rivière doivent se réfugier en lieu sûr ; une importante inondation est annoncée, emportez vos enfants, les femmes et les personnes âgées sur des terrains non inondables ». Le volontaire a également secouru des enfants coincés par les inondations autour du village, à l’aide d’une corde. Un fermier local de Chak Syalinj, est reconnaissant envers l’aide de Caritas Pakistan et des volontaires. « Nous essayons d’atteindre un lieu sûr. Les inondations sont là. Nos maisons sont déjà effondrées », explique-t-il. « Tout le monde évacue les lieux, en important tout ce qui peut être secouru. Nous essayons notamment de trouver du fourrage pour nourrir les bêtes. Il n’y a eu aucune annonce de la part du gouvernement. » Les volontaires de Caritas Pakistan sont intervenus avec l’aide de l’armée pakistanaise. Le 29 août, Caritas a également distribué du matériel d’urgence.

L’organisation catholique a aussi distribué 25 bâches aux familles affectées, alors que la situation revient peu à peu à la normale après six épisodes de fortes pluies. Mansha Noor, secrétaire général de Caritas Pakistan, confie que son équipe est également intervenue dans le quartier de Shahbaz Goth, dans la paroisse Saint-Thomas de l’archidiocèse de Karachi. L’objectif des distributions de bâches est de permettre aux familles de s’abriter en profitant d’une accalmie. Les précipitations ont coupé des lignes électriques, entraînant des pannes de courant généralisées et laissant de nombreux habitants sans électricité ni réseau mobile. Au moins 176 personnes ont péri et plusieurs centaines ont été blessées au cours d’inondations brutales, dans le pays, entre le 15 juin et le 1er août, selon les chiffres publiés le 31 août par l’autorité nationale de gestion des catastrophes (NDMA). En tout, 88 camps alimentaires et sanitaires ont été installés à Karachi, frappé par un niveau record de pluies de mousson. Selon NDMA, plus de 8 400 personnes ont été évacuées à Karachi, dont 175 familles (soit 1 245 personnes) qui ont été secourues par des militaires et les autorités civiles. De même, 299 personnes ont été évacuées à l’aide de dix embarcations. NDMA a également annoncé de nouvelles inondations au cours de la semaine.

(Avec Ucanews, Karachi)


CRÉDITS

DR