Eglises d'Asie

Karachi : Caritas Pakistan distribue des aides aux familles affectées par les pluies et les inondations

Publié le 18/09/2020




Ces derniers jours, Caritas Pakistan Karachi a pu distribuer des aides alimentaires et matérielles aux familles les plus affectées par les inondations et les fortes pluies de mousson qui continuent de frapper la région de Karachi. « Nous sommes profondément reconnaissants envers nos bienfaiteurs », a déclaré Manha Noor, secrétaire général de la Caritas de Karachi. Le cardinal Joseph Coutts, archevêque de Karachi, qui a rendu visite aux régions affectées, a également rencontré les équipes de Caritas. « C’est vraiment une bonne nouvelle, c’est réconfortant », a-t-il souligné en saluant leur travail.

Cette semaine, l’équipe de la Caritas de Karachi est intervenue à nouveau à la suite des fortes pluies et des inondations qui continuent de frapper la région, en distribuant de la nourriture et d’autres aides essentielles aux familles les plus vulnérables, dans les paroisses Saint-Jude, Saint-Philippe et Saint-Thomas de l’archidiocèse de Karachi. Les colis alimentaires ont été financés par la Fondation Nobel, via le réseau Robin Hood Army Pakistan, en réponse à l’appel de Caritas Pakistan Karachi. L’organisation catholique avait alerté sur la situation des communautés les plus affectées par plusieurs semaines de pluies de mousson et d’inondations. Dans le cadre de son projet d’intervention d’urgence EA-20/2020, la Caritas de Karachi a notamment distribué des tentes et des bâches en plastique à des familles particulièrement affectées par le sixième épisode de mousson de la saison, dans les quartiers de Shahbaz Goth et Ali Muhammad Goth, dans le district de Malir (Karachi). Les maisons des familles les plus touchées par les intempéries ont été emportées, et aujourd’hui, les habitants affectés sont forcés de survivre avec leurs enfants dans des conditions précaires.

« Nous avons ce qu’il faut pour survivre »

Parmi eux, Sabir Masih, les larmes aux yeux, confie sa gratitude envers Caritas pour le matériel qu’ils ont reçu, dont des tentes et des bâches, ce qui leur permet d’être logés de façon sécurisée. Sabir Masih explique qu’ils ont dû supporter des conditions vraiment difficiles. Néanmoins, il ajoute que Caritas « nous a donné de l’aide et de l’espoir ». « Nous avons été forcés de vivre dehors et nous avions faim, mais maintenant, nous avons ce qu’il faut pour survivre », poursuit-il. Le cardinal Joseph Coutts, archevêque de Karachi, qui a rendu visite aux régions affectées, a également distribué des colis alimentaires aux personnes déplacées par la mousson. Durant une visite à la paroisse Saint-Jude de Karachi, le cardinal pakistanais a essayé de leur remonter le moral. « N’ayez pas peur malgré ces difficultés, restez courageux », a-t-il lancé pour les encourager. L’archevêque de Karachi a également salué les équipes de Caritas : « Le travail que vous faites pour ces gens, c’est vraiment une bonne nouvelle, c’est réconfortant. »

De son côté, le père Benjamin Shahzad, curé de la paroisse Saint-Philippe de Karachi, a confié sa reconnaissance envers le cardinal Couts pour « le soutien et l’accompagnement apportés par Caritas Pakistan Karachi, la principale organisation caritative de l’Église, qui contribue à soulager les paroisses affectées ». Le père Anthony Abras, curé de la paroisse Saint-Thomas, ajoute qu’il a remercié Dieu pour ces aides. « Nous avons reçu ces colis alimentaires avec joie et reconnaissance. Peut-être que nous manquerons à nouveau de nourriture, mais la joie sera toujours là. » Le père Abras a également appelé les fidèles à prier pour l’Église pakistanaise et pour Caritas, pour leur travail et pour les populations affectées par ces périodes de fortes pluies dans la région de Karachi. « Nous sommes profondément reconnaissants envers nos bienfaiteurs », a également déclaré Manha Noor, secrétaire général de la Caritas de Karachi. « Ils nous ont permis de venir en aide aux gens et de leur donner tout ce que nous pouvions. »

(Avec Asianews, Karachi)


CRÉDITS

DR