Eglises d'Asie

La Caritas pakistanaise et le gouvernement de la province de Sindh associés contre la faim au Pakistan

Publié le 16/01/2020




Le 12 janvier, le cardinal Joseph Coutts, archevêque de Karachi, accompagné des équipes de Caritas Pakistan et de la Commission nationale Justice et Paix, a rencontré des représentants du gouvernement local. Naveed Anthony, législateur catholique et membre de l’assemblée provinciale de Sindh, et Mangla Sharma, législatrice hindoue, ont assuré les deux organisations catholiques et le cardinal Coutts du soutien du gouvernement dans leur combat contre la faim. Caritas Pakistan a également fait part du lancement d’une campagne nationale de sensibilisation. « L’Église catholique a beaucoup contribué au service du pays, dans les secteurs de l’éducation et de la santé et dans le domaine caritatif, et cela ne sera jamais oublié dans l’histoire du Pakistan », a assuré Naveed Anthony.

Le cardinal Joseph Coutts, archevêque de Karachi, présente le rapport annuel de Caritas Pakistan à Mangla Sharma, membre de l’assemblée provinciale de Sindh.

Le gouvernement de la province du Sindh au Pakistan a apporté son soutien à la Caritas pakistanaise, dans son objectif de vaincre la faim dans le pays, dans le cadre des Objectifs de développement durable (SDG) des Nations Unies. Naveed Anthony, législateur catholique du gouvernement de la province de Sindh, et Mangla Sharma, législatrice hindoue, ont rencontré les membres de la Commission nationale pour la Justice et la Paix et de Caritas Pakistan dans l’archidiocèse de Karachi. Le cardinal Joseph Coutts, archevêque de Karachi, participait également à la rencontre, organisée le 12 janvier. « L’Église peut promouvoir un environnement favorable en s’associant au gouvernement, pour mieux poursuivre l’objectif de l’éradication de la faim au Pakistan et plaider pour cette cause », a déclaré Mansha Noor, directeur exécutif de la Caritas de Karachi. « Les deux organisations [Caritas et la Commission nationale pour la Justice et la Paix] restent prêtes à s’engager aux côtés du gouvernement, des médias et toute autre organisation civile, pour une meilleure mise en œuvre des politiques et des projets gouvernementaux visant à relever le défi de la faim au Pakistan », a confié Mansha Noor aux législateurs. Ce dernier a également annoncé le lancement d’une campagne nationale par la Caritas pakistanaise, contre la faim dans le pays.

Cette campagne est avant tout destinée à sensibiliser la population sur l’ampleur du problème de la faim au Pakistan. Elle vise également à faire pression pour la révision des politiques gouvernementales, et à aider les bénévoles et toute autre partie prenante à mieux planifier leurs activités. Elle cherche aussi à soutenir les mesures gouvernementales visant à réduire la faim dans le pays, et à mieux soutenir les voix dissidentes lorsque c’est nécessaire. Durant la rencontre, le 12 janvier, le législateur Naveed Anthony a remercié Caritas pour ses efforts « dans l’objectif de l’élimination de la faim, en impliquant les jeunes et les femmes ». « L’Église catholique a beaucoup contribué au service du pays, dans les secteurs de l’éducation et de la santé et dans le domaine caritatif, et cela ne sera jamais oublié dans l’histoire du Pakistan », a-t-il assuré. De son côté, Mangla Sharma a rappelé à tous que tout ce qui est fait au service du développement communautaire doit être le but de l’existence de chacun. Elle a également salué les œuvres des organisations catholiques en leur promettant son soutien. Kashif Anthony, coordinateur de la Commission nationale pour la Justice et la Paix, a soutenu que son organisation, de même que Caritas Pakistan, cherche à transformer les politiques, les pratiques et les comportements qui sont responsables des situations de pauvreté et d’injustice dans le pays. « Caritas veut mobiliser les communautés locales pour les sensibiliser au problème de la sécurité alimentaire et de la faim », a-t-il ajouté.

(Avec Ucanews, Karachi)


CRÉDITS

DR