Eglises d'Asie

La Thaïlande demande aux riches seniors de donner aux pauvres

Publié le 01/02/2019




Le ministre thaïlandais des Finances a demandé à près d’un million de riches seniors de participer au financement de l’augmentation de la retraite de neuf millions de personnes âgées démunies. La retraite minimum en Thaïlande est actuellement de 600 bahts (19,20 dollars par mois). Le gouvernement et les banques du pays travaillent ensemble dans cette nouvelle campagne, mais à ce jour, seules 800 personnes ont répondu à l’appel.

Le ministre thaïlandais des Finances a demandé à près d’un million de riches seniors de sacrifier une partie de leurs allocations afin de soutenir l’augmentation de la retraite minimum des plus pauvres, de 600 bahts actuellement (19,20 dollars par mois) à 800 bahts (25,60 dollars). Afin d’augmenter la retraite des seniors thaïlandais les plus démunis jusqu’à 1 000 bahts (32 dollars) par mois, deux millions de personnes devraient renoncer à leurs allocations, explique le ministre Apisak Tantivorawong. Malgré la campagne qui a été lancée par le gouvernement aux côtés des banques du pays, seules 800 personnes ont répondu à l’appel du ministre. Le président de l’Association des banquiers du pays, Predee Daochai, confie que toutes les banques commerciales se sont impliquées dans le projet à travers leurs réseaux nationaux, 70 000 distributeurs de billets et leurs chaînes Facebook et Line (un réseau social local très populaire) afin de demander aux seniors les plus riches de renoncer à leurs allocations. Tous les seniors thaïlandais reçoivent une retraite minimum selon un barème progressif : 600 bahts (19,20 dollars) pour les 60-69 ans, 700 bahts (22,40 dollars) pour les 70-79 ans, 800 bahts (25,60 dollars) pour les 80-89 ans et 1 000 bahts (32 dollars) pour les plus de 90 ans.

Selon le plan du gouvernement, les seniors qui veulent participer à l’opération peuvent le faire en se rendant auprès des banques régionales ou commerciales, et l’allocation cédée peut donner droit à des déductions d’impôts. Ceux qui auront participé entre le 1er février et le 31 mars 2019 recevront des médailles et des certificats signés par le Premier ministre Prayut Chan-o-cha. Le ministre des Finances cherche ainsi à améliorer le niveau de vie de tous les Thaïlandais, même retraités. Selon les estimations, les seniors ont besoin d’un minimum de 1 200 à 1 500 bahts (38,40 à 48 dollars) par mois pour vivre décemment dans le pays. À l’origine, le gouvernement avait prévu d’allouer 2 % des taxes sur l’alcool et le tabac aux allocations des seniors. Mais la somme ainsi dégagée (4 milliards de bahts soit 128 millions de dollars) était insuffisante pour proposer une retraite minimum de 800 bahts par mois. Le ministre des Finances alloue près de 70 milliards de bahts (2,2 milliards de dollars) par an à la retraite de neuf millions de seniors en difficulté. Selon les chiffres du ministère des Finances, trois millions d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté et deux millions sont sans domicile.

(Avec Asianews)


CRÉDITS

DR