Eglises d'Asie

Le cardinal Filoni en Thaïlande pour les 350 ans du vicariat apostolique du Siam

Publié le 17/05/2019




Alors que l’Église catholique en Thaïlande célèbre le 350e anniversaire de la création du premier vicariat apostolique du Siam, en 1669, le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, sera en Thaïlande du 16 au 21 mai pour célébrer l’année jubilaire. La visite pastorale du cardinal Filoni a débuté le 17 mai dans la cathédrale de l’Assomption, où il a rencontré la communauté catholique de Bangkok et les membres de la conférence épiscopale thaïlandaise. Il doit se rendre à Sampran ce 18 mai, où il rencontrera les consacrés, les séminaristes et les catéchistes. Il se rendra à Chiang Mai le 19 mai, dans le nord du pays, où il rencontrera des représentants des groupes ethniques Lanna et Akha. Sa visite prendra fin le 21 mai à Ayutthaya, l’ancienne capitale du Siam qui a vu naître le christianisme en Thaïlande.

Le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, est arrivé à Bangkok le 16 mai pour célébrer le 350e anniversaire de la création du vicariat apostolique de Siam, en 1669. La visite pastorale du cardinal Filoni a débuté le 17 mai dans la cathédrale de l’Assomption, où il a rencontré la communauté catholique de Bangkok et les membres de la conférence épiscopale thaïlandaise. Ce samedi 18 mai au matin, les festivités marquant l’anniversaire historique s’ouvrent à Sampran, un district de la province de Nakhon Pathom à une trentaine de kilomètres de la capitale, où Mgr Filoni célébrera la messe marquant le jubilé des 350 ans du vicariat apostolique. Les catholiques sont venus de Bangkok et des provinces du sud et du centre du pays pour participer à l’événement. Samedi 18 mai après-midi, le cardinal Filoni doit également rencontrer les consacrés, les séminaristes et les catéchistes dans l’église Bienheureux Nicholas Bunkerd Kitbamrung (1895-1944). Plus connu sous le nom de père Benedikto Chunkim, il s’agit du premier prêtre martyr de la Thaïlande moderne. Le pape Jean-Paul II l’a proclamé bienheureux le 5 mars 2000. Dans le nord du pays, les catholiques ont été invités à se joindre à la messe qui sera célébrée à Chiang Mai le soir du 19 mai. Les différentes ethnies et groupes indigènes de la région, qui habitent dans les montagnes et les vallées du nord thaïlandais, vivent dans la pauvreté et sont marginalisés aussi bien socialement que géographiquement. Des représentants des groupes ethniques Lanna et Akha accueilleront le cardinal, qui doit leur assurer la proximité de l’Église universelle. Il y rencontrera prêtres, consacrés, catéchistes, anciens et responsables des villages, et il présidera la messe dans la soirée. Le jour suivant, le 20 mai, le cardinal Filoni rencontrera des Karens au village missionnaire de Mae-Porn, où il célébrera la messe. Sa visite prendra fin le 21 mai à Ayutthaya, l’ancienne capitale du Siam qui a vu naître le christianisme en Thaïlande.

300 000 catholiques sur 69 millions d’habitants

Aujourd’hui, le pays compte environ 300 000 catholiques, qui représentent 0,46 % de la population totale, avec 662 prêtres pour onze diocèses et 436 paroisses. Les premiers missionnaires arrivés dans le Royaume sont les dominicains portugais Jeronimo da Cruz et Sebastiao da Canto, en 1567. Les missions franciscaines et jésuites ont suivi la mission dominicaine, dans le but d’annoncer la Bonne Nouvelle dans le Siam Unifié de la période Ayutthaya (1351-1767). Par la suite, après le Concile de Trente, le pape Pie V a institué une commission chargée d’encourager l’évangélisation, ce qui a conduit à la création de la Sacrée congrégation pour la propagation de la foi (Propaganda Fide), le 6 janvier 1622 par le pape Grégoire XV. Quelques années plus tard, le 8 juin 1658, la Société des Missions Étrangères de Paris (MEP) était créée afin de soutenir l’annonce de l’Évangile. Le 29 juillet 1658, le pape Alexandre VII a nommé Mgr François Pallu, MEP, comme vicaire apostolique au Tonkin, territoire qui comprenait plusieurs régions de la Chine et du Royaume du Laos. Le 17 août de la même année, Mgr Pierre Lambert de la Motte, MEP, est devenu vicaire apostolique de la mission en Cochinchine, dont le territoire comprenait des terres dans le sud de la Chine.

En 1662, il y avait onze prêtres catholiques à Ayutthaya, dont quatre jésuites, deux dominicains et deux franciscains. Deux ans plus tard, Mgr François Pallu et quelques autres missionnaires ont organisé un synode à Ayutthaya, présidé par Mgr de la Motte aux côtés de Mgr Pallu, de cinq prêtres et d’un laïc. Parmi les décisions principales qui en ont découlé, la fondation d’un séminaire pour la formation des prêtres diocésains. En 1665, le roi Narai a accordé à Mgr de la Motte la permission de le créer. En 1667, Mgr Pallu est retourné à Rome pour une audience avec le pape, qui a ordonné la création de la mission du Siam le 4 juillet 1669, sous l’autorité d’un évêque nommé par la Propaganda Fide. Avec l’accord du Saint-Siège, Mgr Pallu et Mgr de la Motte ont choisi le père Louis Lanneau, MEP, comme premier vicaire apostolique du Siam. La consécration épiscopale de Mgr Lanneau a été célébrée le 25 mars 1674 à Ayutthaya.

(Avec Asianews)


CRÉDITS

DR