Eglises d'Asie

Le diocèse de Hong-Kong accueille un nouveau prêtre pour la nouvelle année

Publié le 16/01/2020




Samedi 4 janvier, Timothy Yan Ho-fung a été ordonné prêtre dans la cathédrale de l’Immaculée-Conception de Hong-Kong, à Caine Road. La messe d’ordination a été célébrée par le cardinal John Tong Hon, administrateur apostolique du diocèse de Hong-Kong. Le jeune prêtre nouvellement ordonné a déclaré, à l’issue de la cérémonie, que malgré ses propres limites, Dieu lui a envoyé des anges gardiens au long de sa vie, afin de lui apporter soutien et consolation pour qu’il puisse servir les autres à son tour. Le cardinal Joseph Zen Ze-kiun, évêque émérite de Hong-Kong, Mgr Joseph Ha Chi-shing, évêque auxiliaire, et Mgr Javier Herrera Corono, responsable de la mission du Saint-Siège à Hong-Kong, ainsi que près de 60 prêtres du diocèse, ont concélébré à ses côtés.

Mgr Joseph Ha Chi-shing, évêque auxiliaire de Hong-Kong recteur du grand séminaire du Saint-Esprit, a recommandé le diacre Timothy Yan Ho-fung au cardinal John Tong Hon, administrateur apostolique du diocèse, pour l’admission au sacerdoce. Le diacre a été ordonné prêtre le samedi 4 janvier, en présence de 60 prêtres et de nombreux fidèles hongkongais, dans la cathédrale de l’Immaculée-Conception. Durant l’ordination, le cardinal John Tong a expliqué au futur prêtre ses devoirs et responsabilités sacerdotaux. Le diacre s’est alors engagé à les respecter, à proclamer la Bonne Nouvelle et à donner sa vie à Dieu. Le cardinal Tong, avec tous les évêques et prêtres présents, a alors imposé les mains et prié pour le futur prêtre avant qu’il soit oint par le cardinal. Sa mère a également aidé le nouveau prêtre à revêtir la chasuble et l’étole. Le clergé hongkongais a alors accueilli le nouvel ordonné avec une accolade fraternelle. À l’issue de la cérémonie, dans une scène émouvante, l’assemblée a également été témoin de l’étreinte du père Yan Ho-fung par sa mère, Marie Cheung Wan-chun, sous les applaudissements de la foule. Le jeune prêtre a remercié les cardinaux, Mgr Ha et tous les prêtres qui l’ont accompagné durant ses années de séminaire et sa formation pastorale. Il a également confié son amour pour sa mère qui a soutenu sa vocation.

« Ce n’est pas simple pour moi d’être prêtre »

Il a aussi mentionné le père Antonio Formenti (PIME), qui l’a accompagné et dont l’anniversaire de la mort est tombé le même jour que son ordination. Le père Yan a confié qu’il n’avait pas eu une enfance heureuse à cause d’un père violent, qui a laissé des blessures psychologiques. « Ce n’est pas simple pour moi d’être prêtre. C’est comme demander à une personne qui a une jambe cassée de participer à une course », a-t-il expliqué. Il a reconnu que sa vocation est un appel de Dieu, alors qu’il ne pensait pas pouvoir guérir au cours de ses onze années de formation au sacerdoce. Le nouvel ordonné a également exprimé sa gratitude envers sa psychologue, Maggie Lau Kit-yee, qui l’a aidé à dépasser ses difficultés. Il a aussi remercié son diocèse pour s’être préoccupé de ses moindres inquiétudes. Il s’est ainsi souvenu de la façon dont le diocèse l’a soutenu quand il a pris part à une formation de six mois au Canada, en 2014, pour l’aider à améliorer son niveau d’anglais. Le père Yan a ensuite invité les prêtres présents à l’accompagner devant la grotte de l’Immaculée Conception, pour bénir Hong-Kong, pour prier pour la guérison de ses habitants et pour que la justice soit respectée dans la région administrative spéciale.

« Je ne peux qu’exprimer ma profonde gratitude »

Sa mère, Marie Cheung, a confié sa gratitude envers la Vierge Marie, en se souvenant de sa prière, devant une statue de Notre Dame à l’hôpital Caritas, alors que son fils âgé de seulement deux mois était dans un état critique. « Le Salut et l’amour de Dieu peuvent être tellement extraordinaires. Je ne peux qu’exprimer ma profonde gratitude », a-t-elle ajouté. Elle avoue qu’au début, elle ne voulait pas qu’il soit prêtre, avant de finir par comprendre qu’elle devait accueillir la volonté de Dieu. « Aujourd’hui, je prie toujours d’un cœur sincère, pour qu’il devienne un instrument de Dieu pour sa gloire. » Maggie Lau Kit-yee, sa psychologue, a également encouragé le nouveau prêtre à servir l’Église. Sa première messe a eu lieu le lendemain dans l’église Saint-François de Ma On Shan, où le père Yan a reçu sa formation pastorale. Le père Manohar Jyothi (PIME), curé de la paroisse Saint-François, a confié que le père Yan a servi les paroissiens avec une foi simple, avec patience et persévérance. Il a ajouté que la façon dont il a dépassé ses difficultés en répondant à son appel vocationnel montre que quand Dieu appelle, rien ne peut entraver sa volonté. Le père Yan est né à Hong-Kong en 1982, et a été baptisé dans l’église Saint-Stéphane de Kwai Chung. Après le déménagement de sa famille à Tin Shui Wai en 1996, il est devenu servant d’autel et membre du groupe de jeunes de la paroisse locale, l’église Saint-Jérôme. Il a participé aux JMJ de 2005 en Allemagne, qui ont posé les premières pierres vers son appel au sacerdoce. Il a été diplômé de L’Institut de formation professionnelle de Hong-Kong (Institute of vocational education) en 2006, avant de travailler au sein du département des services électriques et mécaniques. Il a ensuite rejoint un groupe de discernement vocationnel au cours de la même année. Il est entré au séminaire du Saint-Esprit en 2008.

(Avec Sunday Examiner / diocese de Hong-Kong)


CRÉDITS

DR