Eglises d'Asie

Pèlerin de la paix : le pape François se rendra en Thaïlande du 20 au 23 novembre

Publié le 14/09/2019




Le 13 septembre, la conférence épiscopale thaïlandaise a confirmé la visite du pape François en Thaïlande, du 20 au 23 novembre. La visite de quatre jours du Saint-Père à Bangkok précédera son voyage apostolique au Japon, du 23 au 26 novembre. La conférence des évêques a publié un communiqué dans lequel ils expliquent que le pape viendra dans le pays « en pèlerin de la paix et pour promouvoir le dialogue interreligieux ». Il doit notamment rencontrer le roi Maha Vajiralongkorn, 35 ans après la visite de saint Jean-Paul II en 1984. L’Église en Thaïlande célèbre cette année les 350 ans de la Mission de Siam (1669) et le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques avec le Saint-Siège.

La prochaine visite du pape François en Thaïlande, prévue du 20 au 23 novembre, devrait être un soutien de taille pour l’Église catholique dans le pays, dont la population est majoritairement bouddhiste. Le Saint-Père a accepté l’invitation de la conférence épiscopale thaïlandaise de passer quatre jours à Bangkok avant son voyage apostolique au Japon. Les détails de sa visite dans la capitale thaïlandaise ont été annoncés le 13 septembre, dans un communiqué publié par Mgr Paul Tschang In-Nam, nonce apostolique du Saint-Siège au Royaume de Thaïlande, et par le cardinal Francis-Xavier Kriengsak Kovithavanij, archevêque de Bangkok et président de la conférence des évêques de Thaïlande. Selon la déclaration, le pape François se rendra en Thaïlande « en pèlerin de la paix et pour promouvoir le dialogue interreligieux ». Durant sa visite, le pape doit être reçu par le nouveau roi thaïlandais, Maha Vajiralongkorn. Plusieurs célébrations et visites pastorales auprès des communautés catholiques thaïlandaises sont également prévues avec le pape François. Le pays compte 69 millions d’habitants, dont 380 000 catholiques et 662 prêtres pour 12 diocèses et 436 paroisses. Le Saint-Père sera le second pape à se rendre dans le pays, après la visite de saint Jean-Paul II, qui a rencontré le roi Bhumibol Adulyadej, le 10 mai 1984. L’annonce confirme la visite du pape après plusieurs mois de spéculations et d’informations non confirmées. Le pape François doit ensuite se rendre au Japon du 23 au 26 novembre, dans les villes de Tokyo, Nagasaki et Hiroshima, où il devrait notamment prendre la parole contre les armes nucléaires.

350 ans de la Mission de Siam

L’Église catholique en Thaïlande célèbre cette année les 350 ans de la Mission de Siam, qui a commencé en 1669 durant le pontificat de Clément IX. C’est également le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Thaïlande et le Saint-Siège, ainsi que le 35e anniversaire de la première (et dernière) visite papale en Thaïlande. Dans leur communiqué, les évêques thaïlandais expliquent que le catholicisme a été introduit au Siam par les missionnaires dominicains en 1567, quand Ayutthaya était encore la capitale. Depuis 1669, les missionnaires et laïcs catholiques ont également transmis la technologie et le savoir-faire occidentaux, en soutien au développement national, tout en s’engageant dans de multiples œuvres de charités au service de toute la population, catholiques et non catholiques. « Durant toute cette période, les catholiques ont reçu le soutient constant des monarques thaïlandais », ajoute le communiqué. Le 4 juin 1897, le roi Chulalongkorn le Grand (Rama V) a également rencontré le pape Léon XIII durant une tournée européenne. Son successeur, le roi Prajadhipok (Rama VII), accompagné de la reine Rambai Barni, a rencontré le pape Pie XI le 21 mars 1934. Enfin, le roi Bhumibol Adulyadej et la reine Sirikit ont visité la Cité du Vatican et rencontré le pape saint Jean XXIII le 3 octobre 1963. En 1984, le roi Maha Vajiralongkorn, alors prince héritier, a rencontré personnellement saint Jean-Paul II sur la base aérienne royale thaïlandaise de Don Muang, en l’accompagnant vers le hall Dusit Maha Prasat, la salle du trône du grand palais, pour une audience avec le roi Bhumibol Adulyadej, la reine Sirikit et la princesse Srinagarindra. Durant son voyage, saint Jean-Paul II a également rencontré le moine bouddhiste Ariyavangsagatayana VIII (Vasana Vasano), 18e patriarche suprême de Thaïlande, au temple de Wat Ratchabophit, avant de célébrer une messe en plein air au stade national de Supachalasai. Jean-Paul II a également visité des camps de réfugiés, la cathédrale de l’Assomption de Bangkok, un séminaire et un hôpital.

(Avec Ucanews, Bangkok)


CRÉDITS

Pinyo Tawinwat / Ucanews