Eglises d'Asie

Un groupe d’anciens élèves de Colombo offre un nouveau terrain de jeu aux enfants démunis de Nuwera-Eliya

Publié le 27/12/2019




Le Connect Club, un groupe d’anciens élèves d’une école supérieure de la capitale, le Saint-Benedict’s College de Colombo, a inauguré le nouveau terrain de jeu d’une école maternelle de Nuwera-Eliya, dans le centre du Sri Lanka. L’association, fondée en 2017, a également financé la rénovation des toilettes de l’établissement et l’installation d’une nouvelle pompe à eau. L’inauguration a eu lieu le 6 décembre en présence des Franciscaines missionnaires de Marie, qui dirigent l’école, et de plusieurs représentants du groupe. L’école compte 25 enfants issus de familles défavorisées de la région.

Les enfants de l’école maternelle Saint Paul l’Ermite de Nuwera-Eliya, un district de la province du Centre, ont reçu un cadeau spécial pour Noël. Le groupe Connect Club, composé d’anciens élèves du Saint-Benedict’s College de Colombo, une école supérieure de la capitale dirigée par les Frères de la Salle, leur a offert un nouveau terrain de jeu. « Noël, cela veut dire partager et venir en aide à ceux qui sont dans le besoin », explique Jesu Niranjan Joseph, président du groupe. Selon lui, « la construction du terrain de jeu contribuera sûrement au développement des enfants, en aidant à faire grandir leur créativité et leur esprit d’équipe ». « La volonté de servir les plus petits reflète l’attention et l’importance données aux enfants par Jésus Christ, tout au long de sa vie », ajoute Frank Allan, secrétaire du Connect Club. « Notre initiative est un effort collectif destiné à mettre un sourire sur les visages de ces enfants. Nous avons pu rassembler 120 000 roupies (592 euros) pour pouvoir construire le terrain de jeu et rénover les toilettes de l’école. De plus, nous avons installé une nouvelle pompe pour permettre un meilleur accès à l’eau potable », ajoute Frederick Anthony, trésorier du groupe. Auparavant, les enfants devaient marcher pour utiliser les toilettes de l’église, même par temps de pluie et terrain boueux. Située en périphérie du district, l’établissement compte 25 enfants défavorisés de la région. L’établissement est géré par les Missionnaires franciscaines de Marie.

« Comparé aux autres écoles, notre terrain de jeu était très basique, et nous voulions l’améliorer afin d’accueillir plus d’enfants parmi les populations démunies dont l’accès à l’éducation est difficile », explique sœur Thushari Fernando, supérieure du couvent de Nuwera-Eliya. « Nous espérons que cette initiative permettra de développer davantage notre école. Nous remercions sincèrement le Connect Club pour leur soutien. » L’inauguration a eu lieu le 6 décembre en présence des religieuses, de l’équipe enseignante de l’école et de plusieurs représentants du Connect Club. « Ici, il n’y a aucune discrimination sur la religion, l’origine ethnique ou la situation des familles qui demandent l’admission de leurs enfants dans l’école. Actuellement, on compte des enfants chrétiens et hindous. Comme la plupart des parents travaillent dans les plantations de thé, nous ne leur demandons pas de payer des frais mensuels pour la scolarité », explique sœur Dishani Tharaka, directrice de l’école. « Dans l’enceinte de l’école, nous avions besoin d’un terrain de jeu pour que les enfants puissent jouer et mieux profiter des récréations. C’est une aide considérable qui bénéficiera à beaucoup d’enfants ; cela va notamment encourager les parents dans le besoin à inscrire leurs enfants à l’école maternelle. » Le Connect Club a été fondé en 2017, en choisissant la devise « Where lives meet » (« Où les vies se rencontrent »). En août dernier, ils ont également fait un don à une école primaire bouddhiste de Welipennagahamulla, dans la province du Nord-Ouest, qui compte deux élèves catholiques sur cent.

(Avec Asianews, Colombo)


CRÉDITS

DR