Eglises d'Asie

Une délégation des évêques pakistanais a rencontré le Premier ministre Imran Khan

Publié le 06/07/2019




Le 4 juillet, une délégation de la conférence épiscopale pakistanaise, dont Mgr Joseph Arshad, archevêque d’Islamabad-Rawalpindi et président de la conférence des évêques, a pu rencontrer le Premier ministre pakistanais Imran Khan. Une rencontre de près d’une demi-heure, au cours de laquelle les évêques ont apporté leur soutien en faveur d’une campagne de financement pour la construction de barrages, destinés à lutter contre la sécheresse au Pakistan. Les évêques ont également rappelé au Premier ministre le travail de l’Église locale au service de la nation, notamment concernant la protection de l’environnement et le dialogue interreligieux.

Une délégation de la Conférence des évêques du Pakistan (PCBC) a rencontré le Premier ministre Imran Khan le 4 juillet, pour lui remettre un chèque de 35 250 dollars au nom de la minorité chrétienne, afin de participer au financement de la construction de réservoirs d’eau. La présence de la délégation a été facilitée par l’investissement de Jamshed Thomas, chrétien et membre de l’assemblée pakistanaise. Elle comprenait Mgr Joseph Arshad, archevêque d’Islamabad-Rawalpindi et président de la conférence épiscopale du Pakistan, Mgr Sebastian Francis Shaw, archevêque de Lahore, Mgr Benny Travas, évêque de Multan, et Mgr Indrias Rehmat, évêque nommé de Faisalabad. Les évêques ont organisé une collecte de fonds pour les barrages de Diamer-Basha et de Mahmand, auprès des diocèses de Karachi, d’Hyderabad, de Quetta, de Multan, de Faisalabad, de Lahore et d’Islamabad-Rawalpindi. « Nous, évêques catholiques du Pakistan, avons senti que nous devions soutenir cette cause, c’est pourquoi nous avons organisé une campagne dans nos paroisses, nos écoles et autres organisations, afin de collecter des fonds », confie Mgr Shaw. « En novembre 2018, nous avons décidé de prendre cette initiative lors d’une rencontre de la PCBC, et les évêques pakistanais ont encouragé les prêtres et les fidèles des différents diocèses, en les appelant à contribuer avec générosité », explique-t-il. « L’eau fait partie des ressources essentielles à la vie, et nous risquons de subir la sécheresse si nous ne prenons pas des mesures importantes pour nous en préserver. Nous soutenons la campagne qui a été lancée par l’ancien chef de la justice du Pakistan, afin de relever ce défi. »

L’ancien chef de la justice pakistanaise, Mian Saqib Nisar, a lancé la campagne en juillet 2018, afin de sensibiliser la population et lever des fonds pour construire des réservoirs d’eau contre les risques de sécheresse. « Immédiatement après cette initiative, l’archidiocèse de Lahore versé une première somme afin de soutenir cette cause, et nous continuons d’encourager les gens à contribuer », assure Mgr Shaw. La délégation a également confié au Premier ministre les inquiétudes de la minorité chrétienne pakistanaise, en rappelant tout le travail effectué par l’Église au service du pays, notamment pour la protection de l’environnement. Mgr Shaw a ainsi cité une campagne lancée par la Caritas pakistanaise, en expliquant à Imran Khan que « nous avons planté 10 millions d’arbres dans tout le pays, afin de lutter contre le réchauffement climatique et pour protéger l’environnement, et nous continuons dans cette voie ». « La rencontre, qui était prévue pour durer dix minutes, a duré près d’une demi-heure, et je suis heureux que le Premier ministre ait pris le temps de nous écouter et qu’il ait répondu de façon aussi positive », a-t-il ajouté plus tard. « Lui-même apprécie le travail de l’Église pour renforcer le dialogue interreligieux dans le pays, et il s’est réjoui de toutes ces activités au service du Pakistan. » Imran Khan a renouvelé l’engagement de son gouvernement de faire tout ce qui est possible pour faire face aux problèmes rencontrés par les minorités. « Nous sommes toujours préoccupés par la protection des minorités religieuses au Pakistan, et c’est la priorité de notre gouvernement d’assurer la protection de tous ces gens », a assuré le Premier ministre auprès de la délégation. « Je vous assure que je réfléchirai aux questions et aux problèmes que vous avez soulevés. »

(Avec Ucanews, Islamabad)


CRÉDITS

Press Information Department / Govt. of Pakistan