Terme(s) recherché(s) :


Shaanxi : une centaine de chrétiens arrêtés pour tenter d’étouffer l’information sur la mort d’un chrétien à la suite de brutalités policières

18 mars 2010
De source chrétienne de Hongkong généralement très bien informée sur les Eglises protestantes de Chine, nous apprenons qu’un jeune chrétien de 22 ans, Lai Manming, est mort à la suite de brutalités policières dans le village de Taoyuan, district de Lijia, comté de Xunyang dans la province du Shaanxi. Depuis lors une centaine de chrétiens de la région ont déjà été arrêtés dans ce qui semble être une opération visant à étouffer la diffusion à l’étranger de l’information sur cette bavure policière. La presse de Hongkong du 9 mai 1993 a publié des photos du corps de Lai Manming où les traces de torture sont très visibles.


Le dissident Wang Ruowang appelle à des changements politiques et religieux


Wang Ruowang, père du mouvement démocratique chinois résidant aujourd’hui aux Etats-Unis, a envoyé une lettre ouverte au huitième Congrès national du peuple qui s’est tenu récemment à Pékin. Il y exprime les inquiétudes des démocrates chinois de l’étranger concernant l’exercice de la démocratie en Chine. La lettre a été écrite après le refus des autorités chinoises de laisser siéger Wang Ruowang au Congrès comme observateur.


Pékin : la réunion du Conseil consultatif du peuple a discuté de l’application de la politique religieuse officielle


La huitième session du Conseil consultatif du peuple chinois, réuni à Pékin du 14 au 27 mars 1993, a été l’occasion pour les leaders des cinq religions officielles de lancer un appel au gouvernement pour que la politique religieuse officielle soit appliquée de manière uniforme à travers tout le pays.


Mort en détention de Mgr Etienne Liu Difen, évêque d’Anguo dans le Hebei


Mgr Etienne Liu Difen, évêque d’Anguo, est mort le 14 novembre 1992, à l’âge de 80 ans, sans que personne n’ait pu le voir depuis son arrestation deux ans plus tôt (1). Annoncée par un communiqué signé de « l’Eglise fidèle de Chine continentale » en date du 20 novembre 1992, dont le texte en chinois vient de parvenir à Hongkong, la nouvelle de la mort de Mgr Liu à la date du 14 novembre 1992 a été confirmée le 8 avril 1993 par deux fonctionnaires du bureau des Affaires religieuses de Shijiazhuang, capitale de la province du Hebei, qui se sont refusés à donner d’autres informations.


Le comité diocésain de l’enseignement recommande aux écoles catholiques de ne pas exclure des élèves porteurs du virus du sida


« Les écoles catholiques doivent accueillir aussi les enfants atteints par le virus de déficit immunitaire qui conduit au sidavient de déclarer le comité de l’enseignement catholique dans un communiqué adressé à toutes les écoles du diocèse le 27 février.


Mère Teresa espère envoyer ses soeurs en Chine


Au cours d’une visite à Hongkong où elle a pris contact avec les autorités chinoises, Mère Teresa de Calcutta a exprimé l’espoir de rencontrer les responsables et d’emmener un jour ses soeurs en Chine.


Les relations se tendent entre le gouvernement et l’Eglise protestante « officielle »


Un certain nombre d’événements récents laissent penser que les relations entre le Parti communiste chinois et l’Eglise protestante « officielle » traversent aujourd’hui une passe difficile. La disgrâce de Mgr Ding Guangxun, président du Mouvement des trois autonomies et du Conseil chrétien de Chine, s’est confirmée ces derniers jours. En même temps, « Tianfeng » (Le vent du ciel), la publication officielle de l’Eglise protestante, commence à admettre que la répression affecte durement les activités religieuses protestantes et critique les cadres du Parti qui interfèrent dans les affaires internes des Eglises.


Tibet : arrestation d’une trentaine de moines


32 Tibétains indépendantistes, des moines pour la plupart, ont été arrêtés par les forces de sécurité chinoises, à Lhassa, au cours de la première quinzaine de mars 1993. Ces arrestations font suite à une série de petites manifestations indépendantistes qui ont eu lieu dans la ville à l’occasion du grand festival de prière célébré chaque année en cette saison dans la capitale tibétaine. Cette cérémonie coïncide avec l’anniversaire du soulèvement populaire de 1959 contre le régime chinois.


Les organisations religieuses veulent embrasser le capitalisme


Selon China News Service, agence de presse chinoise, les organisations religieuses, qui ont été jusqu’à présent l’objet d’un contrôle politique strict pour qu’elles ne s’abandonnent pas à l’influence pernicieuse de l’étranger, ouvrent aujourd’hui leurs églises, leurs temples et leurs mosquées au capitalisme (4).


Le curé « clandestin » de Youtong aurait été libéré un an avant la fin de sa peine


Le P. Placide Pei Ronggui, arrêté le 3 septembre 1989 à la suite d’une violente confrontation entre la police et les habitants du village de Youtong dans la province du Hebei (3), aurait été remis en liberté le 31 mars 1993. C’est M. John Kamm, homme d’affaires américain résidant à Hongkong et militant depuis plusieurs mois auprès des autorités chinoises pour la libération des prêtres et évêques catholiques, qui l’a annoncé. « Après la libération du P. Pei, tous les dirigeants catholiques arrêtés en 1989 à la suite de l’incident de Youtong sont maintenant hors de prisona déclaré M. John Kamm le 2 avril 1993 à l’agence de presse catholique de Hongkong UCAN.