Terme(s) recherché(s) :


Xinjiang : de violentes émeutes anti-chinoises ont fait une dizaine de morts dans la ville de Yining

18 mars 2010
Les 5 et 6 février 1997, la ville de Yining, dans la province du Xinjiang, a connu deux journées d’émeutes violentes qui ont fait une dizaine de morts et plus d’une centaine de blessés. De plus, des commerces ont été pillés, des voitures incendiées et des propriétés publiques dévastées avant que les forces de sécurité n’arrivent à restaurer le calme. Plusieurs centaines de personnes auraient été arrêtées, le couvre-feu a été déclaré et l’aéroport de la ville est fermé. Selon certaines informations, une centaine de personnes arrêtées auraient été passées par les armes.


Hongkong : l’Institut catholique pour la religion et la société va renforcer ses contacts avec l’Eglise catholique du continent


L’Institut catholique pour la religion et la société avait été créé en 1987 pour aider à la formation chrétienne des catholiques de Hongkong et promouvoir les liens avec les catholiques du continent en prévision du rattachement de Hongkong à la Chine le 1er juillet 1997. « La réunification est proche et notre objectif est en partie atteintdit Sr Mary Louise Martin, qui fait partie du comité directeur de l’Institut. Elle ajoute aussitôt qu’il reste à « promouvoir les relations » entre les catholiques du continent et ceux de Hongkong. C’est dans cette optique que l’Institut va s’efforcer dorénavant de renforcer ses contacts avec l’Eglise du continent et travailler à une meilleure compréhension entre Hongkong et la Chine.


Les dirigeants catholiques et protestants « officiels » estiment que la mort de Deng Xiaoping n’influera pas sur la politique religieuse à long terme de l’Etat


La mort du « patriarche » Deng Xiaoping, sous le règne duquel les Eglises « officielles » catholique et protestante ont connu un regain de vitalité après les années noires de la Révolution culturelle, n’influera pas sur la politique religieuse à long terme de l’Etat chinois, si l’on en croit les déclarations des dirigeants de l’Association patriotique des catholiques et du Conseil chrétien de Chine.


Hongkong : les dirigeants du Parti démocrate se sont joints aux manifestations de deuil à l’occasion du décès de Deng Xiaoping


Les dirigeants du parti démocrate de Hongkong se sont joints, le 20 février 1997, aux milliers d’habitants de Hongkong faisant la queue pour rendre hommage à Deng Xiaoping dont le portrait avait été placé dans les locaux de l’agence Chine nouvelle, ambassade officieuse de Pékin sur le territoire.


Des évêques « clandestins » ont envoyé une lettre au pape Jean-Paul II


La fondation du cardinal Kung, basée aux Etats-Unis, vient de rendre publique, le 23 décembre 1996, une lettre d’évêques « clandestins » de Chine datée du 11 mai 1996 et envoyée au pape Jean-Paul II, à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de l’ordination des premiers évêques chinois et du cinquantième anniversaire de l’établissement de la hiérarchie en Chine.


HONGKONG : UN OPTIMISME PRUDENT AVANT JUILLET 1997


Plus d’un demi million de personnes ont quitté Hong Kong depuis qu’en 1984 la Grande-Bretagne et la Chine ont signé le traité de rétrocession de la colonie anglaise à la Chine et qui prendra effet le 30 juin 1997, à minuit. En cette fin d’année 1996, c’est plus de cinquante mille Hongkongais qui auront quitté le territoire. Si on y ajoute les 46 000 émigrés de l’an dernier, on comprend facilement qu’une certaine anxiété règne surtout dans la classe moyenne à l’idée de ce changement.


Le sixième congrès des représentants des catholiques Chinois est prévu à Pékin pour cette année


Une commission mixte, composée de la conférence des évêques reconnus par le gouvernement et de représentants de l’Association patriotique des catholiques chinois s’est réunie du 14 au 17 décembre 1996 à Huairou, près de Pékin. Elle a mis au point les lignes directrices du sixième Congrès national des représentants catholiques qui est prévu à Pékin pour la seconde moitié de 1997. Des projets seront élaborés pour introduire l’Eglise catholique chinoise dans le troisième millénaire. Le Congrès a lieu tous les cinq ans. Le dernier s’était tenu à Pékin en septembre 1992 (1).


Shanghai : Mgr Jin Luxian invite les fidèles à élever la qualité de leur foi et de leur vie chrétienne


Dans une lettre pastorale diffusée à l’occasion de Noël 1996, l’évêque de Shanghai, Mgr Jin Luxian, s’adresse en premier lieu aux fidèles, peuple de Dieu. Citant abondamment la constitution conciliaire Lumen Gentium et le Catéchisme de l’Eglise catholique, il s’efforce ainsi de corriger la vision pyramidale de l’Eglise diffusée par le catéchisme traditionnel et les définitions anciennes présentant l’Eglise comme société parfaite organisée selon une hiérarchie rigide des pouvoirs.




Quatre missionnaires protestants coréens arrêtés en Chine et libérés après une semaine


En décembre 1996, quatre missionnaires protestants coréens ont été arrêtés dans le nord-est de la Chine pour activité religieuse illégale. Ils ont été relâchés après une semaine de détention. D’après le directeur de la section du nord-est asiatique du ministère des Affaires étrangères de Corée, Lee Sang-hak, le gouvernement chinois avait pris contact avec le gouvernement de Corée du Sud au sujet des ces missionnaires qui, au nombre de plusieurs milliers, travaillent au milieu du million de Chinois d’origine coréenne vivant dans le nord-est de la Chine (4). Ces arrestations, dit-il, reflètent l’attitude du gouvernement chinois et il ajoute que la Chine craint que la religion n’ait partie liée avec les mouvements séparatistes des régions frontalières telles que le Tibet. M. Lee admet que la Corée du Sud ne peut contrôler l’activité individuelle des missionnaires mais se dit inquiet à l’idée que les Chinois puissent penser que c’est intentionnellement que « le gouvernement sud-coréen soutient une guerre religieuse » contre la Chine. M. Lee a critiqué également les responsables religieux qui se vantent en public non seulement d’envoyer en Chine beaucoup de bibles mais aussi de vouloir continuer à le faire alors que c’est interdit par la loi chinoise. Il a demandé au contraire d’éviter de se livrer à des compétitions et recommande l’emploi « de méthodes moins directes et plus discrètes