Terme(s) recherché(s) :


CATHOLIQUES PERSECUTES EN REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE

18 mars 2010
1. Qin Guoliang, Vincent


Les immigrants d’âge scolaire posent des problèmes aux responsables de l’éducation


A partir du 1er juillet 1995, le quota journalier d’immigrants en provenance de la Chine continentale, acceptés sur le territoire, est passé de 105 à 150 personnes. Désormais trente parmi les 45 personnes ajoutées à l’ancien quota sont des enfants nés en Chine continentale de parents résidant à Hongkong. Ils ne doivent pas avoir plus de vingt ans. La loi fondamentale qui tiendra lieu de constitution après le rattachement du territoire à la Chine en 1997 a prévu que les enfants nés en Chine de résidents de Hongkong auront le droit d’élire domicile sur le territoire à condition qu’il soient âgés de moins de vingt ans. Si l’on avait maintenu l’ancien quota, plus de 64 000 enfants remplissant ces conditions auraient pu ensemble réclamer le droit de domicile sur le territoire le 1er juillet 1997, jour du rattachement de Hongkong à la Chine. L’actuelle disposition est destinée à prévenir un afflux massif et brusque d’immigrants de ce type à cette date.


Tibet : Pékin cherche à tirer son épingle du jeu dans un débat malencontreusement engagé avec le Dalaï-lama


Alors que la Chine s’apprête à célébrer le trentième anniversaire de la création de la Région autonome du Tibet, le gouvernement chinois ne sait plus comment sortir, sans perdre la face, de la dernière crise créée par lui au Tibet en refusant la personne choisie par le Dalaï-lama comme étant la réincarnation du deuxième personnage du bouddhisme tibétain, le Panchen-lama (1).


La nomination du nouveau directeur national du Bureau des affaires religieuses n’est pas faite pour rassurer les responsables religieux


Depuis le mois de juin 1995, le Bureau national des affaires religieuses de Pékin a un nouveau directeur. Ye Xiaowen a remplacé Zhang Shengzuo qui a pris sa retraite. Cette nomination a été confirmée par des sources gouvernementales mais n’a pas encore été annoncée officiellement.


Jiangxi : des catholiques arrêtés en avril 1995 ont été condamnés à des peines de prison


Quatre catholiques arrêtés pour avoir organisé une messe de Pâques sur le mont Yujia, le 16 avril 1995, ont été condamnés à des peines de prison ferme tandis que quatorze autres ont dû payer des amendes équivalant à trois mois de leurs salaires respectifs avant d’être remis en liberté (2).


Hebei : l’évêque “clandestin” de Baoding a été solennellement installé sur son siège en présence de milliers de catholiques


Mgr Su Zhemin, jusqu’à présent coadjuteur du diocèse de Baoding, a été solennellement installé sur son siège le 13 juin 1995 à la basilique mariale de Donglu en présence de plusieurs milliers de catholiques qui refusent l’autorité de l’Eglise dite “officielle”. Pour l’occasion, le prélat était entouré de deux autres évêques “clandestins” de la province, Mgr An Shuxin, évêque auxiliaire de Baoding, et Mgr Côme Shi Enxiang de Yixian.


Pékin : une université d’été a rassemblé des jeunes prêtres de l’Eglise “officielle” pour étudier la politique religieuse du pays


Vingt-quatre jeunes prêtres venant de dix-neuf provinces se sont rassemblés à Pékin du 3 au 15 juillet 1995 pour étudier la politique religieuse du gouvernement ainsi que des problèmes nationaux et internationaux. La session était organisée par l’Association patriotique des catholiques chinois et la conférence épiscopale reconnue par le gouvernement.


Une enquête sociologique met en lumière la morosité qui règne chez les jeunes d’âge scolaire et chez les personnes âgées


Selon une enquête réalisée depuis le début de l’année 1995 par l'”Association élèves-enseignants” de Hongkong, 35% des écoliers se demandent quel sens donner à leur vie et si celle-ci vaut bien la peine d’être vécue (3). Pour M. Cheung Man-kin, “Les enfants des écoles ont du mal à trouver leur place dans une société en changement perpétuel. Le poids des programmes, les inquiétudes devant la perspective de 1997 et le manque de rapports vrais, profonds, avec leur famille ou leurs amis, font qu’ils se sentent complètement démunis”.


Mgr Dominique Tang, archevêque légitime de Canton, est mort aux Etats-Unis


Agé de 87 ans, Mgr Dominique Tang Yeeming, archevêque de Canton, est mort le 27 juin 1995 à Stamford aux Etats-Unis où il se faisait soigner pour une pneumonie. Une messe à sa mémoire sera célébrée à New York le 1er juillet par le cardinal Ignace Kung Pinmei, archevêque de Shanghai, en exil aux Etats-Unis depuis plusieurs années après avoir passé de nombreuses années en prison.


Le christianisme protestant se développe rapidement dans les zones rurales parmi les catégories sociales les plus pauvres


Des cinq religions reconnues par le gouvernement, c’est le christianisme protestant qui se développe le plus rapidement, selon le quotidien Ming Pao du 8 juin 1995. Les quatre autres religions officiellement reconnues sont le bouddhisme, le taoïsme, l’islam et le catholicisme. Certaines caractéristiques de cette croissance décrites par le Ming Pao paraissent intéressantes.