Terme(s) recherché(s) :


La directrice d’une association pour la protection de l’enfance demande que la loi ne soit pas trop sévère envers les coupables

18 mars 2010
Directrice d’une association pour la protection des enfants victimes de sévices Against Child AbuseMme Priscilla Lui estime que si l’on punit trop sévèrement les adultes coupables d’abus envers les enfants, on risque de passer à côté des causes profondes qui sont à l’origine de ces abus et de pousser les auteurs de délits mineurs à se lancer dans des actions plus graves.


LA DISPARITION DE MGR CHARLES LEMAIRE MARQUE LA FIN D’UNE PAGE D’HISTOIRE DE L’EGLISE DE CHINE


Mgr Charles Lemaire, ancien évêque coadjuteur de Mgr Gaspais à Kirin (Manchourie) et ancien supérieur général de la Société des Missions Etrangères de Paris, s’est éteint tout doucement aux petites heures du vendredi 21 avril 1995, chez les Petites Soeurs des Pauvres, Aberdeen (Hongkong), chez lesquelles il s’était retiré en 1991. Avec Mgr Lemaire disparaît l’un des derniers témoins d’événements qui ont marqué l’histoire de l’Eglise catholique dans le nord-est de la Chine.


La surveillance des activités “illégales” va être centralisée par le bureau national des Affaires religieuses


Selon le quotidien de Hongkong Eastern Express, le bureau national des Affaires religieuses a décidé de centraliser à Pékin toute l’information concernant les activités religieuses “illégales” à travers le pays. A cet effet, tous les bureaux provinciaux ou municipaux des Affaires religieuses ont été équipés d’appareils de télécopie. A Pékin vient d’être créé un “département d’analyse de l’information” auquel tous les bureaux locaux doivent envoyer leurs informations. De plus, chaque bureau local des Affaires religieuses disposera de deux fonctionnaires uniquement chargés de collecter l’information.


Jiangxi : les autorités arrêtent des dizaines de catholiques clandestins à la suite de leur célébration publique de la fête de Pâques


Les forces de sécurité de Fuzhou dans la province de Jiangxi ont arrêté séparément une quarantaine de catholiques les 13, 14, 18 et 19 avril dernier, avant, pendant et après la fête de Pâques. La plupart ont été relâchés dans les jours suivants, mais dix-sept d’entre eux au moins – des hommes et des femmes âgés de dix-huit à soixante ans – sont encore détenus dans des prisons de la région à Chongren, Yihuang, Linchuan. L’un d’eux, Zhang Wenlin, est aveugle. D’autres comme Gao Shuyun et Huang Guanghua, deux femmes de 45 et 43 ans, ont été si violemment battues que leurs compagnons de cellule ont dû pendant plusieurs jours les aider à manger. Au nombre des prisonniers figure aussi une religieuse de vingt-trois ans, Wang Yuqin.


Après le drame du métro de Tokyo, des sectes religieuses dans le collimateur des autorités communistes


A la suite de l’attentat perpétré par la secte Aun Shinri Kyo dans le métro de Tokyo au mois de mars 1995, les autorités chinoises ont envoyé à leurs représentants provinciaux et locaux des lettres circulaires leur donnant ordre de s’attaquer aux sectes religieuses jugées dangereuses parce qu’elles encouragent la superstition, critiquent le régime communiste et la politique de l’enfant unique (2).


Relations sino-vaticanes : selon Mgr Zong Huaide, la question de la nomination des évêques n’est pas un obstacle insurmontable à la normalisation


Président de la conférence épiscopale “officielle” et de l’Association patriotique des catholiques chinois, Mgr Zong Huaide, évêque de Jinan et Zhoucun, a déclaré le 1er avril 1995 que la question de savoir qui aurait le pouvoir de nommer les évêques ne serait pas un grand obstacle sur le chemin de la normalisation des relations entre le Vatican et la Chine.




L’Armée du salut souhaite développer son activité de bienfaisance en Chine continentale


Le général Paul Rader, commandant de l’Armée du salut au plan international, vient de rendre publics les résultats d’un voyage à Pékin au cours duquel il a été reçu par de hauts fonctionnaires du ministère de l’intérieur, du bureau des affaires religieuses et du bureau des affaires de Hongkong et de Macao ainsi que par des chefs d’Eglises. L’Armée du salut a déjà travaillé en Chine où elle s’était implantée en 1916. Reconnue aujourd’hui comme organisation chrétienne de bienfaisance dans cent pays, elle souhaite obtenir l’autorisation officielle de s’établir en République populaire.


Hebei : l’autorité civile autorise l’un des foyers de petits enfants abandonnés et handicapés ouverts par des chrétiens


Mgr Jules Jia Zhiguo, évêque clandestin de Zhengding, a fondé en 1992 un service d’assistance pour animer dans quelques villages (Maquanzi, Wuqiu… dans les districts de Jin et de Gaocheng) des foyers d’accueil de bébés abandonnés, plus particulièrement des handicapés. En juillet 1994, lors d’une épidémie de choléra, sept bébés sont morts à cause du surnombre des sujets et du manque de personnel qualifié. Des organisations caritatives de l’étranger l’ont appris et ont fait parvenir des dons destinés à améliorer les installations. De leur côté, les autorités locales venues enquêter sur les décès, tout en réclamant des aménagements, ont rendu hommage au personnel qui a su se montrer responsable dans des conditions difficiles.


Shanxi : des dirigeants protestants “clandestins” ont été arrêtés


Trois dirigeants de l’Eglise chrétienne “domestique” de Changzhi dans la province du Shanxi ont été arrêtés le 13 avril 1995. L’arrestation a eu lieu durant une assemblée ordinaire de cette communauté chrétienne non reconnue par le gouvernement.