Terme(s) recherché(s) :


Hongkong : Pékin s’est assuré que le comité de sélection qui choisira le prochain gouverneur lui est tout dévoué

18 mars 2010
Sans état d’âme apparent, les autorités chinoises ont écarté du comité de sélection du prochain gouverneur du territoire toutes les personnalités de Hongkong connues pour leurs sentiments pro-démocratiques. La presse de Hongkong, du dimanche 2 novembre, note que sur les 340 citoyens de Hongkong appelés par Pékin à faire partie de ce comité qui doit compter 400 personnes, 260 ont des liens avérés avec la Chine. Sur les soixante restants, vingt-six siègent déjà à Pékin au Congrès national du peuple, et trente-quatre sont des délégués de Chine continentale qui font partie d’un conseil nommé par Pékin.


Hongkong : les dizaines de milliers de travailleurs étrangers du territoire s’inquiètent de ce qui les attend après 1997


Les 160 000 travailleurs étrangers employés à Hongkong s’inquiètent du sort qui leur sera réservé après le transfert à la Chine de la souveraineté sur le territoire. La plupart craignent la concurrence des travailleurs qui pourraient venir en grand nombre de la Chine continentale, mais s’inquiètent aussi de ce qu’il adviendra de leurs permis de travail et de leurs cartes de séjour. « Après 1997, je voudrais garder mon travail, ma liberté et mon salaire, si possible sans l’obligation de parler le chinois mandarindit, par exemple, Angelina Masacote, employée de maison philippine. Elle craint que son travail lui soit enlevé par une employée de maison venant de Chine continentale et parlant le mandarin.


Un évêque catholique « clandestin » lance un appel solennel à la réconciliation des catholiques chinois


Mgr André Han Jingtao, évêque « clandestin » de Jilin, dans la province du même nom au nord-est du pays, a rendu publique une lettre datée du 26 mai 1996, jour de la Pentecôte, qu’il a envoyée à tous les évêques de Chine, « clandestins » et « officiels ». Il appelle à la réconciliation des catholiques. Il estime qu’il est inutile de passer en revue les torts des uns et des autres. Le temps est venu, dit-il, « d’agir comme un seul troupeau avec un seul pasteur


Hebei : la répression à l’encontre des catholiques « clandestins » ne se relâche pas


Selon des informations obtenues par Eglises d’Asie, les catholiques « clandestins » du diocèse de Baoding, dans la province du Hebei, continuent de subir la pression des autorités qui s’est accentuée depuis le début de l’année 1996. Dix-sept églises ont été démolies et quatorze autres fermées dans le diocèse depuis le printemps dernier (1). On estime à 4 000 le nombre de fidèles adultes qui ont été forcés de renoncer à la foi chrétienne : parmi eux, des enseignants, des fonctionnaires et des paysans. 2 000 élèves des écoles ont dû eux aussi signer leur renonciation au christianisme sous peine d’être expulsés de leurs établissements respectifs.


Jilin : Une congrégation religieuse allemande va ouvrir un hôpital en coopération avec les autorités civiles locales


Les religieuses bénédictines de Tutzing, en Allemagne, vont ouvrir un hôpital à Meihekou, dans la province de Jilin, au nord-est de la Chine. Il devrait devenir opérationnel à partir de mars 1997. La première phase des travaux de construction est terminée et les équipements, financés par l’Eglise catholique de Corée du Sud sont déjà sur place, a déclaré, le 17 août 1996, une religieuse philippine, Benilda Maramba, qui appartient aux bénédictines de Tutzing.


Canton : les autorités locales veulent empêcher les hôpitaux de refuser les malades en urgence trop pauvres pour payer


Selon un porte-parole du bureau de la Santé de la ville de Canton, s’adressant à la presse le 13 septembre 1996, le gouvernement local vient d’édicter un nouveau réglement destiné à empêcher les hôpitaux de refuser de traiter en urgence les patients trop pauvres pour payer.


Le gouvernement veut prendre des mesures pour protéger les personnes âgées


Le gouvernement chinois a annoncé, le 12 septembre 1996, des mesures énergiques pour empêcher que les personnes âgées soient abandonnées à leur sort. Celles-ci bénéficieront dorénavant d’une protection légale accrue, a affirmé le professeur Zhang Wenfan président de la commission nationale pour les personnes âgées.


Zhejiang : des anciens militants de la Légion de Marie condamnés à des peines de deux à dix ans de prison


Selon un récent rapport d’Amnesty international, cinq catholiques, quatre homme et une femme, purgent des peines de deux à dix ans dans une prison à l’est de la province de Zhejiang. Le plus jeune d’entre eux a 37 ans, le plus âgé a atteint 67 ans. Arrêtés à Noël 1994, ils sont accusés d’être des militants de la Légion de Marie.


Le gouvernement chinois est déterminé à mettre en place une politique d’eugénisme


Selon le quotidien en langue anglaise de Hongkong, Hongkong Standard, daté du 28 août 1996, le gouvernement chinois s’apprête à lancer rapidement une politique d’eugénisme franchement affirmé pour remplacer son programme de planification des naissances mis en place il y a une dizaine d’années (1).


Pékin a demandé au gouvernement sud-coréen d’empêcher les missionnaires chrétiens de voyager en Chine


Un porte-parole de l’ambassade coréenne à Pékin a déclaré, le 27 août 1996, que le gouvernement chinois avait demandé au gouvernement de Séoul d’intervenir pour empêcher les missionnaires chrétiens de Corée de voyager en Chine.