Terme(s) recherché(s) :


Une réunion de dirigeants religieux étudie diverses mesures de contrôle des activités religieuses

18 mars 2010
Des dirigeants religieux de diverses provinces se sont réunis à Pékin à la fin du mois de février 1992, pendant 5 jours, pour débattre de mesures destinées à contrôler les activités religieuses. Des documents internes du Front uni et de l’agence « Chine nouvelle » ont rapporté l’évolution « positive » de la situation dans les provinces de Jilin, Hebei, Yunnan et Qinghai.


Un nouveau décret concernant la religion dans le Henan


Un document concernant la mise en oeuvre de la politique religieuse dans la province du Henan est récemment parvenu à Hongkong. Contenant 28 articles, il a été discuté et voté au cours de la 23ème session du 7ème Congrès populaire du Henan, en août 1991. Le texte est destiné, selon ses propres termes, à protéger les activités religieuses légales et la liberté de religion.


Canton: l’Eglise « domestique » du pasteur Lin Xiangao subit des brimades incessantes


Selon des informations rapportées par des voyageurs, l’Eglise « domestique » du pasteur Lin Xiangao est en butte aux tracasseries incessantes des autorités de la ville de Canton. En mars 1992, son église de Damazhan a été menacée à deux reprises par le Bureau des Affaires religieuses; son domicile a été fouillé le 24 mars: des livres ont été confisqués. Le pasteur lui-même a déjà été gardé à vue dans le passé à plusieurs reprises.


Mgr Ding Guangxun: le gouvernement s’apprête à changer de politique à l’égard des Eglises « domestiques »


Dans son discours de clôture de la 5ème Conférence nationale chrétienne (5), Mgr Ding Guangxun, principal leader de l’Eglise protestante « officielle », a affirmé que le Bureau national des Affaires religieuses était en train de réviser la réglementation concernant les activités religieuses dans les maisons privées. Ces changements se rapportent plus particulièrement aux Eglises dites « domestiques ». Actuellement, toute activité religieuse dans une maison privée est considérée comme illégale.




Fujian: libération d’un évêque et de deux prêtres « clandestins »


Cédant apparemment à la pression occidentale, le gouvernement chinois a fait remettre en liberté Mgr Xie Shiguang, évêque « clandestin » de Xiapu dans la province du Fujian, et deux prêtres, les PP. Zhu Rutan et Zheng Xinzong.


Tibet: la situation des droits de l’homme ne s’est pas améliorée


En dépit des affirmations chinoises officielles, la situation des droits de l’homme au Tibet n’a connu aucune amélioration sensible. Un rapport de « Amnesty International », publié en janvier 1992, révèle que plusieurs douzaines de prisonniers d’opinion sont toujours détenus dans les prisons tibétaines. Le même rapport affirme que beaucoup d’entre eux sont maltraités et torturés.


Le représentant de la Chine à la Commission des Nations Unies pour les droits de l’homme: « La liberté religieuse est garantie »


Dans son discours du 7 février 1992 à la 48ème session de la Commission des Nations Unies pour les droits de l’homme, M. Zhu Xiaoming, représentant de la Chine, a déclaré que son gouvernement respectait et protégeait le droit de chacun à une religion et à des activités religieuses légales. Il a précisé que l’article 36 de la Constitution chinoise garantissait ce droit.


Mao devient dieu


Un certain nombre de rapports récents indiquent que, pour beaucoup de Chinois, paysans et chauffeurs de taxi en particulier, le président Mao est devenu un dieu protecteur parmi d’autres dans le panthéon de la religion populaire.


Xinjiang: les séparatistes musulmans sur le sentier de la guerre


Le chef du gouvernement de la région autonome du Xinjiang, M. Tomur Dawamat, est apparu à la télévision pour demander que la répression s’intensifie contre les séparatistes musulmans. C’est le signe que l’agitation indépendantiste dans le Xinjiang prend des proportions inquiétantes (3).