Terme(s) recherché(s) :


Shanghai : dissolution d’une secte chrétienne « contre-révolutionnaire » et arrestation de ses dirigeants

18 mars 2010
Dans le cadre de la campagne menée contre les sectes et groupes chrétiens non reconnus officiellement, la police de Shanghai a procédé à la dispersion de la « secte des élus », et à l’arrestation de vingt de ses dirigeants, au nombre desquels se trouve son fondateur. L’opération policière qui a eu lieu le 7 février 1995 a été rapportée par un récent numéro de la revue « Tian Feng », organe de l’Eglise protestante officielle.


Hebei : un prêtre catholique « clandestin » a été arrêté le lendemain de Pâques


Arrêté le 17 avril 1995 dans le village de Shuangjing, district de Ningjin, dans la province du Hebei, le P. Chi Huitian qui appartient à l’Eglise catholique « clandestine, était toujours en détention le 26 mai 1995, selon des sources catholiques chinoises.


Tibet : le maire de Lhassa dénonce les troubles causés par les partisans du Dalai Lama


Il est rare que les responsables chinois fassent allusion aux troubles provoqués au Tibet par les partisans du Dalaï Lama en exil. Généralement, ils préfèrent parler du développement pacifique de cette région reculée et de la prospérité qui y règne grâce aux réformes chinoises du marché. Le maire de Lhassa vient de rompre avec cette discrétion habituelle dans une interview accordée au « Wen Wei Po », un journal publié à Hongkong mais controlé par le gouvernement de Pékin.


Shaanxi : mort de Mgr Paul Fan Yufei, évêque clandestin de Zhouzhi


Mgr Paul Fan Yufei est mort à l’hôpital le 5 avril, victime d’une attaque cardiaque, à l’âge de soixante-cinq ans. Il avait reçu les derniers sacrements. L’évêque « officiel » de Xi’an, Mgr Antoine Li Du’an, a célébré une messe de requiem à l’église de Dayingxi, village natal de Mgr Fan. Selon la coutume catholique de la région, l’inhumation a eu lieu sept jours après le décès, le 11 avril, à l’intérieur de la même église. Environ quatre mille fidèles étaient présents à la cérémonie.


Hubei : arrestation de plusieurs dizaines de chrétiens d’une église « domestique »


Des policiers armés de matraques électriques ont fait irruption le 18 avril dans une église domestique de Zhongxiang, au cours d’une session de formation théologique. Toutes les personnes présentes ont été arrêtées, emmenées menottes aux mains au centre de détention du Bureau de la sécurité publique. Bien que n’étant pas prisonniers, tous les hommes ont eu les cheveux tondus à ras. Trois Chinois d’outre-mer ont été expulsés du pays. Les autres ont été interrogés individuellement sur leurs « activités religieuses illégalescertains pendant vingt heures d’affilée. La plupart des chrétiens arrêtés, au moins soixante-dix, sont toujours retenus en prison parce qu’ils refusent de payer l’amende de 200 renminbi (200 francs) infligée à chacun.


Tianjin: l’ouverture d’un hôtel sur une propriété d’Eglise soulève des contestations parmi les catholiques


L’hôtel Minzu a été inauguré à Tianjin le 9 avril 1995, en présence de personnalités officielles et de Mgr Shi Hongchen, évêque de Tianjin reconnu par le gouvernement.


Les conversions religieuses de cadres communistes préoccupent le Parti


Un article paru dans le numéro de mai de la revue Cheng Ming révèle une augmentation des conversions religieuses au sein du Parti communiste chinois. Sous le titre « Les religions de Chine défient le Parti communistel’article donne un large écho au débat qui agite la commission disciplinaire du Parti inquiète de tant d' »abandons


Anglicans : faut-il ou non diviser Hongkong et Macao en trois diocèses ?


Clergé et fidèles de l’Église anglicane à Hongkong se demandent si le moment est venu de diviser le diocèse en trois nouvelles circonscriptions ecclésiastiques et de l’ériger en province. Pour certains, cette division devrait être un fait accompli avant le retour de Hongkong au sein de la patrie chinoise.


Le séminaire de Chengdu rouvrira en septembre 1995


Au séminaire régional de philosophie et de théologie de Chengdu, fermé en avril 1994 à la suite du départ d’une majorité des élèves qui protestaient contre la nomination à la tête de l’établissement d’un membre du Bureau des affaires religieuses, la reprise des cours décidée au mois de septembre suivant (3) aura lieu en deux étapes.


Qinghai : deux prêtres catholiques « clandestins » condamnés à deux ans de rééducation


Des sources chinoises ont confirmé que deux prêtres « clandestins », Vincent Qin Guoliang et Li Zhixin, de la province du Qinghai, ont été condamnés à deux ans de « rééducation par le travail » et effectuent leur peine à la prison de Xining, la capitale provinciale.