Terme(s) recherché(s) :


Développement « anormalement » important du protestantisme

18 mars 2010
Le protestantisme connaît un « développement anormalement importantC’est ce qui ressort du rapport officiel d’un bureau provincial des Affaires religieuses de l’est du pays. Ecrit au début de l’année 1991, il est arrivé clandestinement à Hongkong.


Police d’assurance contre le divorce


La Compagnie populaire d’assurances, qui appartient à l’Etat, offre aux jeunes mariés un contrat qui leur rapportera environ 6 000F à condition qu’ils restent mariés pendant 50 ans, 2 000F s’ils restent mariés pendant 40 ans, ou 700F si leur mariage ne dure que 30 ans. Deux cent couples ont déjà signé le contrat et payé une somme de 50F. Ceux qui divorceront avant le terme du contrat ne recevront rien, mais une compensation financière est prévue en cas de décès de l’un des époux.


Répression et télévision


Un nouveau pas a été franchi dans la campagne gouvernementale de répression contre les Eglises protestantes « clandestines » ayant des contacts à l’étranger et souvent accusées de s’être laissé « infiltrer par les forces étrangères hostiles ». Les fonctionnaires de la Sécurité font maintenant usage de la télévision pour répercuter leur message.


Les autorités ferment une église à Nanjing


Le lieu de culte d’une Eglise protestante « domestique » de Nanjing a été fermée par les autorités locales au mois d’avril 1991, et le pasteur en a été expulsé « manu militari » parce qu’il refusait de quitter le bâtiment. Celui-ci est une ancienne cantine achetée par la communauté grâce à des fonds provenant de l’étranger. Entre 600 et 1 000 fidèles s’y réunissaient régulièrement.


Des missionnaires laïcs pour le tiers monde


Un groupe de catholiques de Hongkong vient de lancer une campagne d’information et de recrutement dans les journaux de langue chinoise et anglaise: ils voudraient envoyer des missionnaires laïcs dans des pays en voie de développement, en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie.


UNE EVALUATION DES RECENTS EVENEMENTS


La succession rapide des informations qui nous parviennent de Chine au cours de ces dernières semaines concerne directement l’Eglise catholique, et met en cause les plus hautes autorités du pays. Nous ne disposons pas encore d’une information complète sur la situation; elle est suffisante pourtant pour discerner ce qui est en train de se passer.


Mort de l’ancien archevêque de Kaifeng


Mgr Gaetano Pollo, ancien archevêque de Kaifeng dans la province du Henan, est mort le 13 mars 1991 en Italie. Agé de 79 ans, il était membre de l’Institut pontifical des Missions Etrangères de Milan. En 1951, il avait subi un jugement populaire avant d’être expulsé de Chine.


L’Eglise « officielle » s’aligne sur le Parti pour approuver la répression


Mgr Joseph Zong Huaide, président du Collège des évêques, de la Commission administrative de l’Eglise catholique, et de l’Association patriotique, vient de se prononcer résolument en faveur des mesures répressives adoptées par les autorités à l’encontre de leaders de l’Eglise clandestine (1). Sa prise de position est consécutive au sévère avertissement lancé par M. Jiang Zemin, secrétaire général du Parti, aux dirigeants des grandes religions (2).


Le nombre des catholiques a baissé


Entre 1989 et 1990, le nombre des catholiques de Hongkong a baissé d’environ 5 000 personnes. Les autorités diocésaines s’attendent à ce que cette baisse de population, commencée en 1983, continue dans les années qui viennent.


Intervention publique de dirigeants protestants


Parlant au nom de 5 de ses collègues protestants, M. Luo Guanzong, vice-président du Mouvement des trois autonomies, est intervenu au cours d’une session de la Conférence politique consultative du peuple chinois, le 3 avril 1991. Cette assemblée est une organisation du Front uni.